Etat de la décharge de SITA

Le jeudi 3 mars, le président de CINÉA 84 est passé sur la gravière de Pernes afin de procéder à une inspection visuelle du site de SITA-Sud.


Le dernier passage date du 14 février.


Il n'a pu que constater que la décharge est très fréquentée, qu'elle reçoit beaucoup de gravats, et que le "trou" se comble rapidement, ce qui signifie que les déchets viennent de bien plus loin que le seul Comtat.


Contrairement à ce qu'exigeait le CETE au nom du Préfet de Vaucluse dans sa lettre de recommandation à SITA datée du 16/12, le terrain n'est toujours pas compacté, et les déchets sont à l'air libre : les fibres d'amiante ne demandent donc qu'à s'envoler au gré de la rose des vents.


Dans le même temps, si l'enfouissement était effectué, les déchets en prendraient pour cent ans...


Toujours aucun contrôle visuel des chargements à l'entrée : la barrière est levée, et les poids lourds passent sans ralentir, allant décharger directement, et de manière routinière.


Chaque vidage de benne provoque la création d'un petit tumulus. A la simple observation, confirmée par des photos zoomées, il n'y a JAMAIS EU AUTANT DE CANALITES, EVERITES, ET AUTRES PLAQUES DE FIBROCIMENTS, dont la couleur témoigne qu'elles contiennent toutes de l'amiante.


Malgré l'interdiction préfectorale de février 2008, SITA continue de déposer des plaques de goudron, du ciment et du sable souillé (aux métaux lourds ?) en vrac et en grande quantité.


Contrairement aux affabulations de la direction générale de SITA-Méditerranée, la présence d'amiante n'est donc pas "accidentelle" et liée à des manœuvres indélicates des responsables des déchèteries locales, mais SYSTÉMATIQUE, générale, en toute connaissance de cause : elle est programmée.

 

Comme on le sait, SITA s'est finalement engagée à ne pas solliciter d'autorisation d'ouverture d'un centre d'enfouissement d'amiante lié à Pernes. C'est bien notre victoire. Serait-ce pour la raison simple que la situation actuelle lui permet de déposer en toute impunité ces dits déchets dans une décharge ordinaire ?


Nous allons de nouveau poser cette question au Préfet.


 

La décharge de SITA - Vue d'ensemble


Les dépôts les plus récents, l'amiante est partout


Décharge de SITA - ZOOM




La décharge SITA - Le 4 mars 2011


En zoomant sur les tas, on voit bien les morceaux de plaques mélangés
 aux autres gravats !!!!!



La décharge de SITA - Le 4 mars 2011


Des personnes vivent à côté de ces derniers déchargements.
Que respirent-elles




La décharge de SIRA-4 Mars 2011



   



Ajouté le 03/03/2011 par Jean Jacques LOTTIN - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA